Les taux de TVA changent à compter du 1er janvier 2014. Cette modification des taux de TVA touchera quasiment tous les types de commerces qui, entre le rush de Noël et la préparation des soldes d’hiver, auront fort à faire pour être en règle avec l’administration fiscale :

  • Mise à jour des étiquettes prix sur les produits ou révision des tarifs des forfaits pour les services
  • Mise à jour de la documentation commerciale (catalogues, publicité promotionnelle…)
  • Révision des comptes comptables
  • Reprogrammation complète de la caisse enregistreuse : modification des tickets de caisse avec les nouveaux taux de TVA et ré-affectation de nouveaux taux de TVA à chaque département

Nous sommes conscients que vous ne pouvez pas fermer votre commerce pour effectuer ces changements et trouver des solutions pour diminuer l’impact de cette hausse des taux de TVA. Voici quelques pistes à étudier pour vous organiser et tenter d’alléger votre facture.

1/ Analysez vos ventes et faites évoluer vos prix de manière stratégique

Si vous décidez de répercuter automatiquement les hausses de TVA sur le prix final, le risque est de perdre des clients.
Repérez vos produits phares et, si possible, essayez de maintenir à l’identique leur prix afin de garder votre attractivité.

Exemples :

  • Un commerce de restauration rapide dont les meilleures ventes sont le sandwich jambon-beurre n’a guère intérêt à en augmenter le prix. Les clients auraient tôt fait d’en comparer le prix avec la concurrence…
  • Dans la restauration traditionnelle, vous pouvez décider de laisser le plat du jour au même prix pour continuer à attirer des clients et d’augmenter certains plats à la carte.

Passez l’ensemble de vos produits à la loupe et adoptez une véritable stratégie prix. En répercutant la hausse de la TVA uniquement sur des produits bien choisis, vous diminuerez le risque de perdre des clients.

Une fois bâtie votre stratégie prix, pensez à modifier votre affichage prix sur les produits concernés.

hausse de la tva

2/ Partagez en 3 la hausse de TVA

Vous voulez éviter les 2 solutions extrêmes :

  • rogner de manière drastique sur vos marges
  • faire payer le prix fort à vos clients

Dans ce cas, une autre option s’offre à vous. Négociez une baisse du prix d’achat auprès de vos fournisseurs afin de pouvoir répartir la hausse de TVA de manière équitable entre vos fournisseurs, vos clients et vous-même.

3/ Modifiez votre offre pour en augmenter la valeur perçue

Si vous êtes contraint d’augmenter le prix d’un produit pour faire face à l’augmentation de la TVA, essayez d’imaginer une nouvelle offre à partir de ce produit : création d’un « pack » de plusieurs produits, d’un produit + d’un service associé…

Exemple : En boulangerie, si vous vendez des sandwichs, créez une formule « sur le pouce » qui inclut le sandwich + 1 boisson + 1 pâtisserie qui vous permettra d’augmenter sensiblement le prix du sandwich si vous y êtes contraint. Le consommateur à la recherche d’une offre déjeuner complète aura une offre répondant à ses attentes et ressentira moins la hausse de la TVA.

4/ Gérez facilement les taux de TVA grâce à un équipement adapté

Pour éviter de perdre du temps dans la reprogrammation d’une caisse enregistreuse devenue trop basique, équipez-vous:

  • soit d’une caisse enregistreuse gérant facilement l’affectation de différents taux de TVA
  • soit d’un logiciel de caisse. Grâce à l’automatisation de certaines tâches et à la gestion de vos stocks et de vos ventes, vous gagnez  du temps et vous optimisez votre performance.

N’hésitez pas à vous rendre dans votre magasin RETIF si vous avez besoin de conseils pour votre équipement caisse.