« Les soldes d’hiver ont commencé ! », « Jour J pour les soldes ! », « Premier jour des soldes ! » Comme tous les 6 mois, les mêmes expressions refleurissent, comme un appel à faire venir les clients… Sauf que…

Les soldes d’hiver banalisés par les promotions ?

Il y a encore quelques années, les consommateurs prenaient une journée de congés pour être aux premières loges des soldes d’hiver, faisaient du repérage avant les soldes pour pouvoir s’offrir, le jour J, leurs articles coup-de-cœur à prix allégé…

Aujourd’hui, soldes privés, soldes flottants, promotions avant Noël, réductions à longueur d’année ont largement envahi le paysage commercial.

Résultat : les consommateurs attendent moins les soldes d’hiver comme le grand rendez-vous de la saison pour faire de bonnes affaires. Mais surtout, ils ne se laissent plus appâter par des -20% ou -30%, réductions qu’ils jugent trop faibles puisqu’ils en bénéficient déjà toute l’année.

Eduqués aux promotions, les consommateurs traquent les -50% et + dès la première semaine des soldes d’hiver, ce qui oblige les commerçants à proposer des réductions importantes pour séduire les clients.

3 français sur 4 fidèles aux soldes d’hiver

Malgré ces évolutions de la consommation, selon l’enquête réalisée par Ipsos en décembre 2013, 74% des français comptent céder au rituel des soldes d’hiver pour un budget moyen de 225€ (budget identique à celui des soldes d’hiver 2013) , une bonne nouvelle pour les commerçants dans un contexte économique tendu.

clients soldes d'hiver

Soldes d’hiver : avantage au prêt-à-porter

Le prêt-à-porter devrait rester le secteur vedette des soldes d’hiver, 78% des français affirmant attendre les soldes pour s’acheter des vêtements et se faire plaisir malgré la conjoncture.

Autrement gagnant pressenti pour ces soldes : internet.  Selon une étude réalisée par le CAS, 30 millions de français ont l’intention de faire les soldes confortablement assis dans leur canapé plutôt que de devoir jouer des coudes dans les magasins.

Même si leurs achats sont plus raisonnés qu’auparavant, les consommateurs restent friands de bonnes affaires et d’articles originaux.
Avec un affichage soldes attractif en vitrine et un aménagement de boutique revu pour valoriser leurs bonnes affaires, les commerçants indépendants gardent leurs chances de séduire les clients. Car, si les prix sont dégraissés, le service et les conseils, eux, ne sont pas soldés : les clients chouchoutés cèdent plus facilement à la tentation de l’achat !